Accueil
L'association
Projet de Port Meleu
Projet de la Cla
Actualités
Adhérer
Articles de presse
Contact

BIENVENUE SUR LE SITE DE L'ASSOCIATION DE SAUVEGARDE DE L'ENVIRONNEMENT DE PREFAILLES (ASEP)

POURQUOI L'ASEP ?

 

Le charme indéniable de la petite ville balnéaire de Préfailles tient en particulier au fait qu’elle a échappé au bétonnage qui a irrémédiablement abîmé nombre de communes littorales.

L’ASEP est née à l’été 2010 en réaction à deux permis de construire ( la plage de Port Meleu et la Cla accordés par la mairie de Préfailles pour des projets immobiliers en totale contradiction avec les  notions de protection du littoral et de développement durable... lire la suite>>>

 

L’Assemblée générale ordinaire de l’ASEP se déroulera le samedi 6 août 2016 de 10 heures 30 à 12 heures 30 au Centre culturel de Préfailles (Rue du docteur Guépin). Vous pouvez télécharger :

                  La convocation                    Le bulletin d'adhésion

Tout au long de l’année 2015, l’activité a été intense à Préfailles pour élaborer un nouveau Plan Local d’Urbanisme (PLU).Après de nombreuses réunions extra-municipales, après notre Assemblée Générale d’août et l’enquête publique, la révision du PLU a finalement été adoptée par le conseil municipal du 18 décembre 2015.

Lire la suite de la lettre aux adhérents de janvier 2016 >>>

Le 8 août 2015, près de cinquante personnes se sont réunies pour assister à l’Assemblée Générale Annuelle de l’ASEP.

 

Au-delà des points formels d’une Assemblée et après avoir rappelé que l’ASEP a participé  d’une manière très active à l’ensemble des réunions lire la suite >>>

Le permis de construire de La Cla est annulé !

Le tribunal administratif de Nantes a donné une suite positive à notre recours en annulant le projet de construction de 55 logements sur le terrain dit de La Cla.

Le tribunal s’appuie sur :

-         L’irrégularité de signature de l’acte attaqué  lire la suite >>>

Une note très positive pour cette fin d’année : Le permis de construire de la Plage de Port Meleu  a été annulé par le tribunal administratif de Nantes et la mairie de Préfailles a été condamnée à verser 1200 € de dommages et intérêts.

Les conclusions principales du tribunal  sont les suivantes :

Le projet est de nature à constituer une extension de l’urbanisation  (notamment en augmentant sensiblement la densité des constructions) contrairement à ce qui était affirmé par lire la suite >>>

Comment en 2010, alors que la préservation de l’environnement est sur tous les agendas politiques, a-t-on pu délivrer des permis de construire qui pourraient

 gâcher irrémédiablement un patrimoine naturel si précieux ?

En 2008, le POS a été remplacé par un PLU. A cette occasion, la municipalité a choisi de rendre certains terrains constructibles, notamment face mer, et de modifier des règles d’urbanisme.

Dans ce quartier, le COS de 0,30 a été remplacé par un coefficient d’emprise au sol de 0,40 et la hauteur limitée à 7 m est passée à 11 m. Ainsi avant 2008, sur une parcelle de 1000 m², on ne  pouvait construire qu’une habitation de 300m² avec un étage ; aujourd’hui, grâce au PLU, on peut désormais bâtir une habitation de 1200 m², avec deux étages.

Cette règle a ouvert  la possibilité de construire, en particulier sur tout le front de mer, en continu et sur deux étages.

 

Accueil