Accueil
L'association
Projet de Port Meleu
Projet de la Cla
Actualités
Adhérer
Articles de presse
Contact

ASSOCIATION DE SAUVEGARDE DE L’ENVIRONNEMENT

DE PORT MELEU – PREFAILLES (ASEP)

31, Rue St Dominique 44770 Préfailles

Email :asep.asso@laposte.net

Site : www.asep-prefailles.fr

 

Préfailles, le 25 janvier 2016

 

Cher(e) adhérent(e),

 Tout d’abord recevez nos meilleurs vœux pour une année 2016  belle et sereine.

Tout au long de l’année 2015, l’activité a été intense à Préfailles pour élaborer un nouveau Plan Local d’Urbanisme (PLU).

Après de nombreuses réunions extra-municipales, après notre Assemblée Générale d’août et l’enquête publique, la révision du PLU a finalement été adoptée par le conseil municipal du 18 décembre 2015.

Lors de notre AG, nous avions souligné les points positifs des propositions du nouveau PLU mais aussi relevé quelques points qui méritaient selon nous des améliorations.

Nous avons déposé auprès du commissaire enquêteur un mémo qui reprend nos différents arguments, mémo que nous avons commenté lors du rendez-vous que celui-ci nous a accordé à notre demande.

Nous avons indiqué, que l’ASEP considérait que le PLU, tel qu’il était proposé, est dans l’ensemble un bon compromis dans la prise en compte des multiples attentes mais que quelques points nécessitaient des améliorations.

o        Etablir un équilibre entre développement et protection,

o        Privilégier le renouvellement par rapport à l’extension,

o        Préserver la qualité des paysages terrestres et maritimes,

o        Préserver et valoriser le patrimoine naturel et bâti…

o        Tout en faisant référence à l’objectif mentionné dans le SCOT de construction de 270 logements dans les 10 ans à venir (27 logements /an), ce qui est nettement supérieur à la moyenne de ces dix dernières années (17 logements/an)

Le zonage retenu est très fin et tient compte des spécificités du terrain. A noter que 85 % du terrain de Port Meleu, situé en partie sud, passe en zone non constructible (seuls 600m2 restent constructibles avec une emprise au sol de 40% = 240m2 sur 7 m de hauteur)

De nombreux principes de protection sont rappelés pour chaque zone afin de pouvoir garder un pouvoir d’appréciation sur la cohérence et l’insertion dans le paysage bâti et naturel existant, des projets qui seront soumis à permis de construire.

Les emprises au sol sont raisonnables et l’introduction du coefficient de pleine terre devrait permettre une meilleure gestion des eaux de ruissellement qui posent actuellement de sérieux problèmes à nombre de propriétaires préfaillais.

L’ensemble des possibilités de hauteur a été significativement réduit (en général 7m, 11 m dans quelques zones) ce qui devrait aussi protéger les riverains des constructions nouvelles des désagréments malheureusement répétés ces dernières années (disparition des vues, ombres portées etc…).

Quelques-unes de nos demandes ont été prises en compte :

·         Intégration de 3 parcelles en zone UV (zone littorale la plus protégée) sur la côte près de l’Anse du sud

·         La Cla : Pas de création de sortie voiture du terrain sur la rue Dominique

Pas de densification dans la partie sud du terrain

·         Grande vigilance sur l’agrandissement de 30% de l’emprise au sol du restaurant de Port Meleu (pas de surélévation possible)

D’autres sont restées lettre morte :

·         Etendre la zone UV a toutes les parcelles situées sur le littoral de la pointe Saint Gildas

·         Supprimer la possibilité que, dans certaines rues, la distance minima des constructions par rapport aux voies publiques soit de 3m au lieu de 5m, voire 0m au lieu de 3m.

·         Prévoir des coefficients de plein terre plus importants, sur toutes les zones, en particulier en UL pour que les terrains de camping ne soient pas démesurément bétonnés (en particulier pour les chemins d’accès aux emplacements des mobiles homes).

·         Pour La Cla prévoir une densité maxi de15 logements/ha et non pas mini 15 logements/ha.

Enfin, la limitation de la hauteur à 7 m avec toit terrasse autorisé, nous semble encourager un peu trop fortement la construction de maisons avec des toits terrasses, pour pouvoir bénéficier d’un rez-de-chaussée plus un étage.

Le Maire s’étant engagé à faire une modification du PLU tous les deux ans en fonction des conséquences de l’application de ces nouvelles règles, il sera important de rester vigilant à l’occasion du bilan et force de proposition pour demander des améliorations, si nécessaires.

Par ailleurs, nous avons rencontré le président et un membre du CA d’une association de Pornic qui défend les mêmes positions que l’ASEP afin d’avoir à l’avenir d’éventuels échanges sur des dossiers qui pourraient concerner nos deux associations.

Nous prévoyons aussi de rencontrer le nouveau président de l’APP, Gérard Nadeau.

Comme vous pouvez le constater, l’ASEP est très présente sur ces dossiers et nous souhaitons rester un interlocuteur légitime, de par notre action, pour la nouvelle municipalité.

Aussi, nous appelons tous ceux qui n’ont pas encore re-adhéré à le faire en ce début d’année2016.

N’hésitez pas à nous faire part de vos remarques, de vos questions, de vos propositions soit par mail à asep.asso@laposte.net, soit par courrier postal, au 31 rue Saint Dominique, Préfailles.

Vous remerciant de votre attention,

 

Bien cordialement                                                                                                                          

                                                                                                                         Edith MARTINE

                                                                                                                         Présidente de l’ASEP

 

 

 

 

 

 

Actualité Mars 2016