Accueil
L'association
Projet de Port Meleu
Projet de la Cla
Actualités
Adhérer
Articles de presse
Contact

ASSOCIATION POUR LA SAUVEGARDE DE L’ENVIRONNEMENT

 DE PORT MELEU-PREFAILLES (ASEP)

 

RAPPORT MORAL (année 2010/2011)

 

L’ASEP est née le 8 août 2010 en réaction aux permis de construire accordés par la mairie de Préfailles pour des projets immobiliers en totale contradiction avec les  notions de protection du littoral et de développement durable.

Devant le danger pour l’environnement, et la dégradation de ce qui fait le « charme de Préfailles »  que représentaient ces deux projets, (18 logements sur 3900 m2 à la plage de Port Meleu, puis 55 logements sur 9500 m2 au terrain de La Cla), des collectif de riverains se sont mobilisés avec le soutien de l’ASEP.

 

Bilan d’un an d’action :

 

-         Pétition contre le projet de Port Meleu qui a recueilli plus de 500 signatures en 2 semaines en août 2010

-         Réunion de conciliation convoquée par le Maire en Mairie en août 2010, mais sans aucun résultat

-         Dépôt d’un recours contre le projet de la plage de Port Meleu devant le tribunal administratif de Nantes par Maître Bascoulergue le 5 octobre 2010

-         Dépôt d’un recours contre le projet de La Cla devant le tribunal administratif de Nantes par Maître Bascoulergue le 26 novembre 2010

-         Rencontre avec le sous préfet de Saint Nazaire le 18 décembre 2010

 

Où en sommes–nous dans les recours juridiques ?

 

-         La plage de Port Meleu : suite au dépôt du recours, la Mairie et le promoteur LOTIJADE  ont déposé un contre argumentaire.

Notre avocat a déposé un mémoire en réplique le 14 avril 2011.

 

-         La Cla : suite au dépôt du recours, la Mairie et le promoteur la SCCV Les villas des Thermes ont commencé par argumenter sur la forme : en indiquant qu’ils n’avaient pas été informés dans les délais de notre recours et que par conséquent celui-ci n’était pas recevable. Etant donné que notre avocat a en sa possession les récépissés de dépôt du recours, le promoteur a finalement déposé un contre argumentaire sur le fond (mais pas la Mairie)

Notre avocat a déposé un mémoire en réplique en juin 2011.

 

Nous sommes dans l’attente des jugements du tribunal.

 

L’action à venir

 

-         Si les conclusions du jugement nous étaient défavorables et en fonction des arguments développés nous ferons appel. Dans le cas inverse, nous pouvons malheureusement nous attendre à ce qu’il en soit de même de la part des promoteurs et de la mairie.

-         Si d’autres projets, de même nature, devaient apparaître nous nous engagerons à nouveau aux côtés de ceux qui voudront s’y opposer.

-         Ces projets et d’autres constructions ou agrandissements qui ont vu le jour démontrent que les dispositions du PLU actuellement en vigueur permettent le dépôt de permis de construire qui vont peu à peu détruire l’image de Préfailles si rien n’est fait pour s’opposer à ces dispositions.

-          La révision du PLU est à l’ordre du jour  et l’ASEP entend, en concertation avec d’autres associations,  faire reconnaître les souhaits de sauvegarde de l’environnement des habitants, résidents ou promeneurs amoureux de ce littoral.

 

 

 

 

 

 

Rapport Moral 2010-2011